Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 




La Gazette du doublage : Comment êtes-vous venue au doublage ?

Audrey Hepburn (DR) Liliane Patrick : En septembre 1955, j’ai joué une pièce Géraldine et l’amour au Théâtre de la Potinière avec un comédien d’un certain âge, Serge Nadaud, qui dirigeait aussi des doublages. C’est lui qui m’a orienté vers Maurice Dorléac, comédien et directeur artistique. Il m’a proposé de faire un essai sur Audrey Hepburn. Quelque temps après, on m’a confié un film avec Audrey Hepburn à doubler (NDLR : il pourrait s’agir d’Ariane en 1957) car ces messieurs ont trouvé que j’avais le même style - mais en plus jeune - que Jacqueline Porel qui lui prêtait sa voix jusque là. Elle l’a entendue et a été vexée...
Des années plus tard, je suis revenue au doublage pour remplacer Martine Sarcey dans la série Ma Sorcière bien-aimée dans les derniers épisodes où j’ai connu Daniel Crouet (NDLR : il doublait le personnage de Jean-Pierre). Je ne sais plus si c’était sur le plateau de Ma Sorcière bien-aimée ou sur un autre, mais j’ai une anecdote concernant Lita Recio. Elle avait l’habitude mettre ses mains dans le dos, et Roger Carel avait acheté une saucisse et lui avait glissé entre les doigts ! (rires). J’ai cru qu’elle allait faire un malaise ! (rires). Un jour, alors qu’elle avait déjà un certain âge, elle s’étonnait que lors d’un séjour en Italie, les hommes ne la complimentaient plus sur son physique. Je n’ai pas eu le courage de lui rappeler qu’elle n’avait plus 20 ans, loin de là... (rires).

La Gazette du doublage : Vous souvenez-vous d’autres actrices que vous avez doublées ?

Liliane Patrick : J’ai doublé de nombreuses actrices américaines dont je ne me souviens pas des noms, sauf de Gena Rowlands dans le téléfilm Betty Ford, femme de président (1987) dans lequel elle jouait l’épouse du président américain Gerald Ford. Elle avait fait campagne pour la prévention du cancer du sein. C’était à Epinay, pour la société de Jenny Gérard. Elle m’avait donné ce rôle mais ce n’était pas elle qui avait dirigé ce téléfilm.