Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Vieilles légendes tchèques
LES VIEILLES LÉGENDES TCHÈQUES
De Jirí Trnka
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : S’inspirant de la Chronique tchèque, de Cosmas de Prague (XIIème siècle), Les vieilles légendes tchèques narrent les origines mythiques du peuple tchèque depuis le premier roi Čech. À travers 6 contes traditionnels, dans les décors miniatures de la Bohême originelle, les héros accomplissent les exploits qui vont amener à la naissance de leur nation. La nature est féérique, les personnages héroïques, l’univers merveilleux !



POINT DE VUE

Le fauconnierÉlève à l’École des arts de Prague, Jirí Trnka (1912-1969) crée un théâtre de marionnettes en 1936, puis après la guerre, il applique son expérience de peintre et d’illustrateur pour le dessin animé. Ensuite, il s’oriente vers l’animation image par image de poupées. À la même époque, son compatriote Karel Zeman a un parcours assez similaire. Cependant, alors que Zeman intègre des acteurs réels dans des décors sur verre et les fait parfois interagir avec des créatures animées, le travail de Trnka repose uniquement sur l’animation de marionnettes inspirées de classiques ou de contes. L’homme a de multiples talents, dessinant les personnages de ses films, préparant un story-board, puis dirigeant le plateau, après avoir donné aux animateurs des instructions sur les mouvements des protagonistes pour chaque scène.

L’animation image par image, toujours pratiquée de nos jours (on pense bien évidemment à Wallace et Gromit), est un procédé de longue haleine, puisque la caméra doit prendre 1 image, l’animateur bouge ensuite la marionnette de façon imperceptible, puis la caméra prend une 2e image et ainsi de suite. Pour 1 minute de vie à l’écran d’une poupée de Trnka, il fallait 1500 images. Les créatures de Trnka, dotées d’une articulation mécanique, ont la particularité d’avoir le visage fixe (bien que parfois leurs paupières soient animées). Pourtant, malgré cette réserve, la fluidité de l’animation image par image parvient à donner vie à ces êtres, dont les mouvements, les expressions atteignent un réalisme étonnant. Dans Les vieilles légendes tchèques, Trnka adapte les classiques de la littérature d’Alois Jirásek, Cosmas de Prague, et Vladislav Vancura, sur la fondation de l’État tchèque. Le film se divise en 6 tableaux.

Le premier Tchèque et la Bohême, terre promise

Libuše et sa suiteL’histoire commence avec le Duc Čech et son peuple, quittant les bords de la Vistule pour s’installer sur une terre nouvelle. La figure emblématique et patriarcale du Duc évoque celle de Moïse, guidant les Hébreux hors d’Égypte vers la Terre promise. L’installation du peuple n’est pas sans heurt, les nouveaux arrivants dérangeant les habitudes des animaux et, plus grave, celles des créatures surnaturelles du coin (Ondines, Fée de midi et Dieu Perun).

Bijov, vainqueur du sanglier, apporte la paix au royaume

Après la mort du Duc, la légende continue avec les 3 filles de Krok, le fondateur de la monarchie en Bohême : Kazi la savante, Teta la spirite et Libuše, la plus jeune et plus sage. Cette dernière sera appelée à régner, mais avant, Les vieilles légendes tchèques s’intéressent au jeune chasseur Bijov qui tel Hercule avec le sanglier d’Érymanthe, débarrasse le pays d’une grosse bête nuisible.

L’ère paisible de Libuše et Premysl le laboureur, la dynastie fondatrice

Libuše rendant justice sous un arbreComme Saint Louis, Libuše rend la justice sous un arbre, mais son autorité est contestée par des hommes, ne voulant pas d’une femme à leur tête. Les dieux lui conseillent alors de se marier. Elle épouse Přemysl le laboureur qui s’avère un dirigeant paisible et avisé.