Annuaire boutique
Librairie Lis-Voir
PriceMinister
Amazon
Fnac

 
     




 

 

 

 

Au service du diable
AU SERVICE DU DIABLE
De Jean Brismée
Par Pascal LAFFITTE

SYNOPSIS : À la fin de la Seconde Guerre Mondiale, le baron von Rhoneberg (Jean Servais) tue sa fille qui vient de naître, dans l’espoir de mettre un terme à l’antique malédiction familiale, voulant que chaque fille devienne une succube au service du diable. 25 ans plus tard, sept personnes voyagent dans la Forêt-Noire. Ils vont frapper à la porte du château du baron pour demander asile pour la nuit. La mystérieuse Ilse Müller (Erika Blanc) arrive plus tard dans la demeure, en semant le trouble chez les convives.



POINT DE VUE

Shirley CorriganAu service du diable, appelé aussi La plus longue nuit du diable ou La nuit des pétrifiés, est une coproduction belgo-italienne qui, fait rare, s’est taillée une belle réputation autant dans les pays francophones qu’anglophones, voire peut-être même plus chez ces derniers, au vu de la profusion des critiques en anglais consacrées au film. Le belge Jean Brismée, habitué aux documentaires, réalise ici son unique long-métrage, assisté si l’on en croit le générique par André Hunebelle, metteur en scène de l’illustre série des Fantômas avec Louis de Funès et Jean Marais. L’un des scénaristes n’est autre que Patrice Rhomm, auteur porté sur le fantastique et l’érotisme, ayant notamment mis en scène le distrayant Elsa Fräulein SS (1977), l’un des quelques films de nazisplotation produits par Eurociné dans les années 70.

Des plus classiques, l’intrigue d’Au service du diable évoque la trame des Dix petits nègres d’Agatha Christie, avec ses invités coincés dans un lieu isolé, où ils se retrouvent méthodiquement et inexorablement assassinés l’un après l’autre, comme dans L’Assassin a réservé 9 fauteuils (Giuseppe Bennati, 1974), autre œuvre teintée de surnaturel. L’originalité du film de Brismée, c’est que chacun des sept infortunés voyageurs représente l’un des péchés capitaux, et sera puni par où il a péché ; idée d’ailleurs reprise des années plus tard, de façon bien plus violemment graphique, dans Seven (David Fincher, 1995) :
Avarice : Nancy Foster (Colette Emmanuelle) est obsédée par un trésor qu’elle pense trouver dans le château du Comte
Colère : Mason (Lucien Raimbourg) est un insupportable vieux grincheux
Envie : Howard Foster (Lorenzo Terzon), l’époux de Nancy, est un coureur de jupons invétéré
Gourmandise : Max (Christian Maillet), le conducteur du bus, ne pense qu’à manger
Luxure : Pour la bisexuelle brune Corinne (Ivana Novak), toutes les occasions de coucher sont bonnes
Orgueil : Le jeune séminariste Alban Sorel (Jacques Monseau) surestime ses forces face à la menace diabolique
Paresse : La blonde Régine (Shirley Corrigan), amante de Corinne, a le repos comme principale activité.

Erika BlancTourné au château d’Antoing, Au service du diable a une atmosphère et une musique très 70s, signée Alessandro Alessandroni, faisant penser aux gialli italiens. A ceci près qu’il n’y a pas ici de mystère sur l’identité du tueur. Très rapidement, il est révélé qu’Ilse, la dernière arrivée au château, est une succube (pendant féminin de l’incube), autrement dit une démone à l’apparence humaine, séduisant et conduisant à leur perte les hommes qui la croisent. Toutefois, on remarque qu’Ilse brasse large et ne fait pas de distinguo entre les victimes masculines ou féminines ! Dans la peau de la succube tentatrice, Erika Blanc, vue dans Opération peur (Mario Bava, 1966) trouve certainement là l’un de ses meilleurs rôles. Magnifiquement mise en valeur par la photographie signée André Goeffers, l’actrice devient soudainement hideuse quand sa nature démoniaque refait surface, grâce à un maquillage sommaire mais diablement efficace. Au cinéma, il faudra attendre les années 2010 pour voir un autre portrait aussi marquant de succube, en la personne d’Hannah Fierman dans l’inoubliable segment « Amateur Night » de V/H/S (David Bruckner et autres, 2012) et son spin-off Siren (Gregg Bishop, 2016), dans lequel elle réinterprétait la créature.