samedi 24 avril 2021

Décès de Fred Taïeb (1957-2021)



Nous avons appris avec une certaine tristesse le décès le 18 avril du sympathique Fred Taïeb. Ancien directeur de production de Dubbing Brothers, il avait travaillé chez Télétota, Disney, Technicolor, Deluxe et Netflix.

Nous l'avions rencontré une première fois en 1999, à Dubbing Bothers, sur l'enregistrement du doublage de Haute Voltige en compagnie de Julien Corain (Fox), Jean-Pierre Dorat (directeur artistique) et de Jean-Claude Michel (comédien, voix française de Sean Connery dans ce film). Nous l'avions recontacté en 2002 pour une interview au sujet de l'enregistrement du doublage du film Meurs un autre jour et sur son métier pour notre livre Rencontres autour du doublage des films et série TV paru en 2006 (Editions Objectif Cinéma). Puis, nous nous étions revus en 2005, toujours à Dubbing Brothers, sur le plateau "top secret" de Star Wars, épisode III : La revanche des Sith car, à cette occasion, j'avais servi d'agent à Georges Aminel (comédien et voix française de Dark Vador) que j'accompagnais. Georges avait retrouvé Jean-Pierre Dorat qu'il n'avait pas revu depuis de longues années.

Fred était un homme passionné de cinéma un grand connaisseur du doublage. Sachant que j'étais en contact avec Jean-Pierre Duclos qui avait aussi prêté sa voix à Sean Connery, notamment dans les Bond des années 60, il m'avait essayé de convaincre Duclos de revenir en studios pour doubler Connery après le décès de J.-C. Michel mais le comédien suisse avait refusé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la carrière de Fred Taïeb, nous vous invitons à lire le très bel hommage de notre camarade Rémi Carémel qui avait travaillé avec Fred : Hommage à Fred Taïeb (1957-2021)

(c) La Gazette du doublage - 2021

lundi 19 avril 2021

Décès de Didier Breitburd - Sonorinter

Nous avons appris le décès le 14 avril de Didier Breitburd, le patron de la société de doublage Sonorinter (Société de sonorisations internationales), basée à La Garennes-Colombes (92). Sa page Facebook indique que Didier était originaire d'Odessa en Ukraine, qu'il avait fait ses études à Paris au lycée Jean-Baptiste Say puis était parti aux USA pour suivre les cours de l'UCLA (University of California, Los Angeles).

Didier Breirburd était un directeur artistique sympathique, drôle et très apprécié dans le métier. De 1959 à 2017, il a dirigé le doublage de plus de 1470 films et séries américaines. Parmi les films, on peut citer: La Mort au large (1981), 9 semaines et 1/2 (1986), Running Man (1988), Touche pas à ma fille (1989), Predator 2 (1990), Lucky Luke (1991), Souvenir de l'au-delà (1995), Tarzan et la citée perdue (1998)...

Nos sincères condoléances à tous ses proches et amis.

(Remerciements à Rémi Carémel et au Forum doublage francophone)

(c) La Gazette du doublage - 2021